Pas de Soufrière aujourd’hui

Pour cause de pluie et de brouillard très dense. La cape jaune de Taïwan a été utile. Nous sommes juste monté au niveau intermédiaire et nous avons abandonné. L’année dernière nous avions fait la même course sous un soleil splendide. En savoir plus sur la Soufrière. Et des photos comme si nous l’avions fait.

En revanche, le soleil brillait sur la côte et nous sommes allés à la plage de Grande Anse. Les vagues étaient encore plus forte qu’hier. Une des particularité des plages de sable noir est que ça chauffe sous les pieds.

Nous avons déjeuné dans un restaurant de bord de plage : le cocotier qui propose une formule tout compris buffets et apéritif à volonté.

Tagliatelles aux lambis chez Aline et Dany

Hier soir nous avons dîné chez Aline et Dany à Capesterre. Aline nous a inventé une recette délicieuse de tagliatelles aux lambis, accompagnées de Marlin grillé. La soirée avait commencé par du rhum et s’est terminée au champagne. Il y a avait d’autres invités. Tout le monde va très bien. Autre recette de lambi.

Aujourd’hui, nous avons fait une ballade aux deuxième chutes du Carbet le matin. Nous avons terminé la journée à la plage de Grande Anse de Trois Rivières. Eh oui, presque toutes les plages s’appellent Petite Anse ou Grande Anse, selon leurs tailles, il faut donc rajouter le nom de la ville pour s’y retrouver.

La forêt pluviale est très dense : gracieuses fougères arborescentes, lianes dégoulinantes d’humidité, bambous…

Les bungalows du gite AN EOL Caraïbes sont mignons, bien installés dans un beau jardin avec vue sur la mer et les Saintes mais un peu petit à notre goût. C’est vrai qu’ils ne sont pas chers (45 €/jour), à réserver pour les petits budgets.

La ville de Trois Rivières n’est pas très intéressante, ses atouts, Le port maritime qui permet d’aller aux Saintes en 15 mn et la proximité de la Soufrière et des ballades en montagne. La plage de Grande Anse n’est pas très belle, sable noir et grosses vagues.

Image de prévisualisation YouTube