Akaka falls – les chutes d’eau d’Akaka

 Aujourd’hui, le programme de la journée était plutôt léger ce qui me permet de vous parler des chutes d’eau d’Akaka, visitées la semaine dernière.

DSCF1491

Les chutes d’eau d’Akaka forment un parc « régional » placé sous la protection de l’Etat d’Hawaï. Il s’agit des plus hautes chutes d’eau de Big Island avec une hauteur de près de 135 mètres.

 

DSCF1489

20141229_162038

Néanmoins, ces chutes d’eau ne s’offrent pas la vue de tous les visiteurs ; elles se méritent. Un chemin formant une boucle traverse la végétation exotique et luxuriante. Il est également ponctué de panoramas magnifiques ainsi que de petites cascades.

DSCF1487

 

BONUS

Pour les curieux, voici à quoi ressemblent les plages de Big Island… Les vagues et le courant étaient plutôt forts aujourd’hui. Fait rare, il a neigé ces jours derniers sur les montagnes, que l’on peut apercevoir depuis la plage. Mes coups de soleil vous passent le bonjour.

DSCF1560 DSCF1561

 

 

 

Le parc régional de Pu’uhonua o Honaunau

Sur les plateaux de lave noire de côte méridionale de Kona, Pu’uhonua o Honaunau est un lieu privilégié et sacré . Depuis 1961, le site est classé parc historique national afin de préserver le souvenir des anciennes coutumes hawaïennes.

DSCF1493

On y trouve le sanctuaire royal, domaine de l’ali’i (roi) du district de Kona, ainsi que le sanctuaire.

Il n’existait aucun palais à proprement parler. La résidence royale consistait en une dizaine de paillotes dispersées parmi les cocotiers ainsi que celles dédiées à la fabrication et la protection des pirogues.

DSCF1500 Une hutte de la résidence royale.DSCF1499DSCF1498

La hutte gigantesque destinée aux pirogues.

Entourée par un mur massif construit vers 1550, la pu’uhonua constituait le sanctuaire. Il abritait l’heiau, le temple sacré accueillant les squelettes des ali’is.

DSCF1495

Le temple ou heiau

La pu’uhonua était un sanctuaire offrant une seconde chance à ceux qui s’y réfugiaient. Il était interdit d’y verser le sang. En temps de guerre, elle constituait un abri pour ceux incapables de se battre ou pour les guerriers vaincus. La pu’uhonua accueillait également ceux qui avaient transgressé les kapus, les lois que chaque mortel devaient respecter vis-à-vis du chef et des dieux. Si une de ses lois n’était pas respectée, la sentence était toujours la mort, à moins d’atteindre la pu’uhonua.

DSCF1497Intérieur de la pu’uhonua et mur d’enceinte.

Un 31 décembre au Lu’au

lu'au

Pour fêter la fin de l’année 2014, la baie de Kailua accueillait un Lu’au, une fête traditionnelle hawaïenne composé d’un repas (dont le fameux kalua pork, le porc entouré de feuilles de bananier et cuit dans un trou creusé dans la terre) et d’une représentation de danse.

DSCF1507

DSCF1508

Le thème de cette année est  He’Ohana Kakou (We are « Ohana », we are family, nous sommes une famille) puisqu’il met en lumière les connexions entre les différentes îles polynésiennes entourant Hawaï comme Samoa, Fidji, Tahiti, Nouvelle Zélande…

DSCF1511 La maîtresse de cérémonie, Auntie Tutu (Tatie Tutu) porte une tenue traditionnelle, le muumuu.

DSCF1520La soirée commence avec l’arrivée de la Cour royale.

DSCF1524

Puis les danses se succèdent sous un ciel étoilé, au rythme des chants traditionnels et du bruit des vagues.

Un peu d’histoire…

Les Hawaïens, originaires de Tahiti, sont arrivé dans l’archipel vers l’an 1000. Les premiers Européens débarquent à Hawaï avec l’explorateur James Cook en 1778  dans ce qu’on appelle alors les îles Sandwich. L’archipel conservera ce nom jusqu’en 1810, lorsque que le roi Kamehameha 1er, dit Kamehameha le Grand, fonde le royaume d’Hawaï.

10 King Kamehameha 1er

A la fin du XIXe siècle, l’archipel est annexé par les Etats-Unis et devient le Territoire d’Hawaï. L’archipel est impliqué dans la Seconde Guerre mondiale lors de l’attaque de la base navale de Pearl Harbor par l’aviation japonaise le 7 décembe 1941, contraignant les Etats-Unis à déclarer la guerre au Japon.

S’en suivra un des plus terribles épisodes de l’histoire moderne américaine : l’internement de près de 120 000 américains d’origine japonaise dans une dizaine camps sur le territoire des Etats-Unis. Accusée d’être fidèle à l’empereur nippon, la communauté japonaise est pourtant constituée à 50% de Nisei, des fils d’immigrés japonais nés aux Etats-Unis et donc américains par le droit du sol. Afin de prouver leur loyauté, ces derniers s’engagent dans une unité ségrégationniste composée exclusivement d’Américains d’origine japonaise : le 100e/442e régiment d’infanterie.

Combattant en Europe et dans le Pacifique, ils s’illustreront notamment dans les Vosges à l’automne 1944, dans la Bataille de Bruyères, une des 10 plus grandes batailles de l’histoire de l’armée américaine. Démobilisé en 1946, le 100e/442e régiment est l’unité la plus décorée de l’histoire de l’armée américaine. Suite à leurs exploits militaires, Hawaï intègre l’Union et devient le 50e état des Etats-Unis en 1959.

En 2010, les vétérans Nisei se sont vus remettre la médaille d’or du Congrès américain, la plus haute distinction civile décernée aux Etats-Unis, pour leur action durant la Seconde Guerre mondiale.

Un peu de géographie…

Hawaï , en hawaïen Hawai‘i, en anglais Hawaii, est le plus récent des 50 états des États-UnisIl s’agit d’un archipel d’îles volcaniques situé dans l’océan Pacifique et rattaché à la Polynésie.

etats-unis

Il se compose de 19 îles et atolls. Correspondant au nombre de bandes du drapeau hawaïen, on compte 8 principales îles :

  • Hawaï, aussi appelée Big Island
  • Maui
  • Kahoolawe
  • Lanai
  • Molokai
  • Oahu
  • Kauai
  • Niihau

hawaiiroutardpop.1367127

D’une superficie de plus de 16 000 km2, Hawaï est peuplé de près de 1,4 millions d’américains. 50e état des Etats-Unis, l’archipel est le dernier territoire à avoir intégré l’union en 1959.

Sa capitale est Honolulu, sur l’île d’Oahu. Parce qu’il se situe dans le centre de l’océan Pacifique, Hawaï a beaucoup d’influences nord-américaines et asiatiques. La langue parlée à Hawaï est donc l’anglais mais l’archipel possède un patois local, le pidgin hawaïen, dérivé des langues anglaise et hawaïenne.

Son économie est tournée essentiellement vers le tourisme et la production agricole (canne à sucre, café et ananas).