27 juin Une tache blanche au millieu du Nouveau Mexique

Enfin mon blog fonctionne merci Gilles Héroux tu es mon héro merci Daniel Coté aussi

 

Le White Sands National Monument abrite un désert blanc une scenic road de huit miles qui s’enfonce dans les dunes. On en vient à confondre, roule-t-on sur du sable ou sur de la neige pourtant  thermomètre de la moto nous indique  33   mais en regardant tout ce sable blanc nous aurions cru qu’il faisait très froid dehors… comme chez nous en hiver quand il fait -20C.

White Sands, c’est un lieu comme vous en verrez peu.Le secteur où se trouve le parc est pour le moins spécial. A Alamogordo se trouve une immense base militaire (Hollowman Air Force Base) et on a testé la première bombe atomique (projet Trinity) le 16 juillet 1945 ce secteur ultra-militarisé se ressent aussi à l’entrée du parc. Sur le visitor center, un panneau qui indique les heures d’essais de missiles. Heures pendant lesquelles le parc est fermé.

Pour moi personnellement c’est l’un des plus beaux parcs des États-Unis. Ici  pas de rivière, de canyon, de geyser, juste un désert d’une blancheur presque parfaite. Mais ici, ce n’est pas du sel. (Attention, explication géologique probablement plate) mais du gypse déposé au fond d’un lagon  qu’il y avait ici il y a 250 millions d’années. Le bassin de Tularosa, désormais encerclé par les montagnes San Andres et Sacramento c’est montagne sont  un piège pour le gypse qu’il est très rare de retrouver sous forme de sable. Sauf que Tularosa est un bassin sans débouché vers la mer ou l’océan. Du coup, l’eau ruisselle, s’évapore et laisse le gypse à la surface. (fin de l’explication chiante je sais j’ai l’air intelligente mais je l’avoue je lu la brochure hi hi hi ). Et voilà ce qui donne le plus grand désert de gypse au monde (715 km2 à 1200m d’altitude), classé National Monument en 1933.

Au Visitor center nous avons loués  une luge ben  oui oui car ici on ne contemple pas regarder les dunes, on les ride. Une luge un peu de cire et c’est parti pour un tour.Pour acheter les sand disks (luge), 15 dollars pour une neuve, 10 dollars pour une usagée. Une fois que vous avez terminé, le gift shop vous rachète la neuve 5 $ (gardez le ticket) et l’usagée 3 $ wow économie.
C’est une super journée que nous garderons longtemps en mémoire

 

1-DSCN4103 1-DSCN4105

1-DSCN4106 1-DSCN4113 1-DSCN4114 1-DSCN4117 1-DSCN4120 1-DSCN4123 1-DSCN4124 1-DSCN4129 1-DSCN4131 1-DSCN4132 1-DSCN4133 1-DSCN4137 1-DSCN4140 1-DSCN4145 1-DSCN4146 1-DSCN4149 1-DSCN4150 1-DSCN4155 1-DSCN4168 1-DSCN4180 1-DSCN4182

A +

P.S Devinez quoi

1-DSCN42031-DSCN4202Et oui une flatte en passant Guy Larouche quand tu serre les vises tu serre en ost…..hihihi

 

3 réflexions sur « 27 juin Une tache blanche au millieu du Nouveau Mexique »

  1. Wow, c’est le paradis des Tonkas! Imaginez si on avait eu un carré de sable comme ça
    quand on était jeune. Le sable, ça glisse très bien, j’ai déjà fait du ski sur le sable
    à la carrière des Vieilles Forges. Bonne route!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Private

Sentir le souffle de vent sur son visage…