Spécial souper Mexicain Hat miam miam

  Le Swingin’ Steak, ainsi nommé car le cowboy qui remplit le rôle de cuistot fait cuire sa viande sur un grill qui se balance au-dessus d’un barbecue géant.  Une bière locale, une « Polygamy Porter », brassée par les mormons et dont le « Why Just Have One ? » est bien sûr une accroche publicitaire en rapport avec la polygamie des mêmes mormons.La serveuse gribouille sa feuille et la donne au cuistot, un grand type barbu avec une chemise à carreaux et un chapeau de cowboy  sur la tête  et s’il n’a pas de revolver à la hanche ce doit être uniquement parce que ça le gêne pour faire cuire la viande ! Après quelques minutes sur le grill balançoire, quand la viande est à point, il la jette sur un plat rectangulaire, ajoute une louche de haricots blancs qui mijotent dans un faitout  sur un poêle brûlant, un peu de salade, un Texas toast … Et voilà régalez vous! Hé André Girardeau tu capoterais vraiment un restaurant et un steak pour toi. Nous avons connu ce restaurant grace a nos amis Carmen et Yvon Beaudry que nous remercions et saluons nous avons adoré les steaks sont délicieux.

3 réflexions sur « Spécial souper Mexicain Hat miam miam »

  1. Nous sommes le couple de l’Alberta avec qui vous avez bavardé tout juste avant d’aller composer votre blogue. À notre grande surprise nous figurons par hazard à l’arrière plan de la photo principale que vous avez affiché. Ce jour là nous avons célébré notre 27iem anniversaire de mariage et n’avions aucune photo de couple!
    Votre blogue est très bien! Un gros merci et bonne route!
    Et oui, le steak était absolument exquis!
    Julie et Pierre

  2. Ce ne sont pas que des souvenirs que vous nous laissez voir , mais l’envie d’y retournez et de recommencer ce merveilleux voyage . Continuez votre route, c’est ça le bonheur!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sentir le souffle de vent sur son visage…